LES ANONYMES 

Une scène initiale : un paysage urbain et une silhouette dans son quotidien. 
Le collage-photo, parfois associé au dessin et à la peinture, métamorphose cette scène pour en montrer une nouvelle réalité où les personnages et les paysages ne peuvent plus être reconnus.
Le même procédé est utilisé avec des portraits, le collage permettant à la fois de multiplier et effacer les identités.